Voyager entre deux trous de mémoire.

Ce lundi soir je n’avais pas la « muni »… enfin du temps pour soi… Mais que font tous les politiciens qui prennent leur retraite?… ils écrivent leurs mémoires! Si j’ai un seul talent c’est bien celui d’oublier. L’oubli très utile pour l’imagination (comme le disait Graham Green – Tout ce que j’oublie devient le terreau de ma propre imagination) mais plutôt un handicap quand il s’agit d’écrire une autobiographie!?!

Ma chance est que les souvenirs remontent à la surface quand je regarde mes anciennes sculptures. Un problème, j’ai vendu toutes celles d’avant 2005. Pas de soucis, je vais les peindre – Peindre c’est pour moi comme une méditation qui me met en relation avec le sujet, et pour le cas présent fait revenir le passé.

Donc c’est parti je vais écrire mes mémoires en quelques récits de  « Voyages entre deux trous de mémoire ».

Demain c’est promis je vous écris l’histoire de cette pépite (voir photo) de 200 grammes d’ambre noir du Chiapas… Ou mieux venez aux portes ouvertes de mon atelier à Orzens, info sur le post Visite d’atelier

Article de Dany Schaer, L’Echo du Gros-de-Vaud, 27 août 2021

Une réflexion sur “Voyager entre deux trous de mémoire.

  1. Hello Frederico ! Magnifique ton article ! Parole, je viens un de ces jours….. qui reste à fixer…. Sinon, je me réjouis de découvrir la suite. Très belle journée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :