EXPO/INSTALLATION, Orzens 21 et 22 sept. 2018

PROJET AFF Traces et Regards croises F-Burkha sept-2018

« Traces et Regards croisés! »

Mise en scène « statique » où seuls les spectateurs se déplaceront, depuis les loges en passant par les coulisses jusque sur scène, entre les « acteurs » immobiles ou mobiles si ils les « touchent »- ou se laissent « toucher ».

01 PHILIPPE Traces et Regards croises F-Burkha sept 2018

Les acteurs sont des « regards » comme celui de Philippe Laedermann,  qui me l’a « donné » avec son amitié.

30 heures sur la scène du théâtre d’Orzens pour « raconter » l’histoire d’un voyage de 30 années qui a commencé par… une « pierre »*) que j’ai fait tomber sur les rails de mon chemin… Pour faire dérailler le wagonnet, qui depuis dérivent au grès des rencontres.

*) Racine F-Burkha arrivee bloc 7 mai 1988 (l’histoire en images de cette « pierre » sur Dis papa, racontes-moi … )

Une installation qui commencera par des traces qui se prolongera par des regards qui m’ont « marqués »… ou le contraire? … des regards qui ont laisser des traces!

GABO Traces et Regards croises F-Burkha avril-2014

« Un regard c’est comme un miroir sans tain. Deux images s’y confondent – Celle qui vous regarde et celle qui vous révèle. » Je me sers de la deuxième pour raconter « mon » histoire. Les articles suivant vous en donnent un avant-goût:

COLIBRI Traces et Regards croises F-Burkha mai-2018 « CHIMÈRE DE SOI » ¹ , projet TRACES ET REGARD CROISÉS.

01 TRACES ET REGARDS CROISES F-Burkha 05-03-2018 Traces et Regards croisés!

« Je travail actuellement dans l’atelier de menuiserie aux finitions des sculptures » – ci-dessous l’équilibrage de deux sculptures en bois de lilas et pierre de moraine.

 

– ci-dessous premier test de mise en lumière de « acteurs » de l’installation «Traces et Regards croisés!», sur la scène d’Orzens.

 

PABLO ELLA Traces et Regards croises F-Burkha ORZENS 21-22-septembre-2018

L’exposition fait partie d’un évènement organisé par l’Association Culturel d’Orzens.

Programme complet sur https://theatreorzens.info/association-culturelle-orzens/

as cult Orzens La Region Nv 18-sept-2018

CHIMÈRE, sculpture en cours de réalisation

Elle doit encore « sécher » avant les réglages d’équilibre et…CHIMERE F-Burkha a 2018

CHIMÈRE, bois de lilas, pierre de moraine et…

« Dans une chimère, tout est vrai: le ventre est d’un taureau, Les ailes d’un aigle et la tête d’un lion. Pourtant, un tel animal n’existe pas. Ou plutôt, il n’existe que dans la représentation. Toutes les images mises en mémoire sont vraies. C’est la recomposition qui arrange les souvenirs pour en faire une histoire. » Boris Cyrulnik « Sauve-toi, la vie t’appelle » (suite sur « CHIMÈRE DE SOI » ¹ , projet TRACES ET REGARD CROISÉS)

CHIMERE F-Burkha 2018

La mémoire d’un objet est comme la trace de son ombre sur la façade!

01 installation DOMAINE DU PRESSOIR F-Burkha 27-JUIN-2018

Installation pour le Domaine du Pressoir, au centre du village de Corcelles sur Chavornay.

Des objets posés, hors contexte, sur cette façade pour provoquer des réactions – raviver la mémoire du lieu. L’ancien pressoir- lieu de vie villageoise.

03 installation DOMAINE DU PRESSOIR F-Burkha 27-JUIN-2018  Bâtiment propriété de la commune de Chavornay (info location).

Un verre de « pèteu »* pour la mémoire.

02 installation DOMAINE DU PRESSOIR F-Burkha 27-JUIN-2018

* En patois vaudois le cidre. Gamin on utilisait ce mot pour le jus de pomme fraichement pressé, et non filtré, que l’on allait boire, à l’automne venu, au pressoir du village. Depuis le simple goût du mout de pomme me ramène à la mémoire ce lieu de vie villageoise disparu par « norme d’hygiène »!

Un image pour se souvenir d’un goût – un goût pour raviver la mémoire des vieux pressoirs disparus.

Santé!

« CHIMÈRE DE SOI » ¹ , projet TRACES ET REGARD CROISÉS

CHIMERE-DE-SOI Traces et Regards croises F-Burkha 29-04-2018

Chaque événement inscrit dans la mémoire constitue un élément de la « chimère de soi »¹).

1) Si le projet, de représentation théâtrale statique, « TRACES ET REGARD CROISÉS » est parti d’une citation de Gabriel García Márquez (La vida no es la que uno vivió, sino la que uno recuerda y cómo la recuerda para contarla) les extraits de texte ci-dessous le définissent. Tous ces extraits sont tirés du livre de Boris Cyrulnik « Sauve-toi, la vie t’appelle »

Dans une chimère, tout est vrai: le ventre est d’un taureau, Les ailes d’un aigle et la tête d’un lion. Pourtant, un tel animal n’existe pas. Ou plutôt, il n’existe que dans la représentation. Toutes les images mises en mémoire sont vraies. C’est la recomposition qui arrange les souvenirs pour en faire une histoire.

… C’est l’enchaînement des fragments de mémoire qui donne cohérence à la représentation du passé – en agençant quelques souvenirs épars.

Le mot « représentation » est celui qui convient. Les souvenirs ne font pas revenir le réel, ils agencent des morceaux de vérité pour en faire une représentation dans notre théâtre intime.COLIBRI Traces et Regards croises F-Burkha mai-2018

Le film que nous projetons dans notre monde physique est l’aboutissement de notre histoire et de nos relations. Quand nous sommes heureux nous allons chercher dans notre mémoire quelques fragments de vérité que nous assemblons pour donner cohérence au bien-être que nous ressentons. En cas de malheur. Nous irons chercher d’autres morceaux de vérité qui donneront eux aussi cohérence à notre souffrance.

Dans tous les cas, ce sera vrai comme sont vraies les chimères, ces monstres imaginaires ou tous les éléments sont vrais.

Mais le récit du [ ] passé dépend autant de la personne que nous sommes au moment où nous y pensons que de la personne avec qui nous parlons. Aucune Histoire n’est innocente. Raconter, c’est se mettre en danger. Se taire, c’est s’isoler.

J’en ai conclu que toute mémoire, tout récit de soi est une représentation de son passé. Mais on n’invente pas à partir de rien, on ne peut rien raconter si on a rien vécu. Il faut du vrai pour fouiller dans sa mémoire et trouver de quoi en faire une représentation, au théâtre de soi.

CHIMERE-DE-SOI F-Burkha 2018

 

Traces et Regards croisés!

« Traces et Regards croisés! »

Un projet d’expo qui commencera par des traces qui se prolongera par des regards qui m’ont « marqués »… ou le contraire? … des regards qui ont laisser des traces!

Lieu: … ce ne sera pas dans une galerie…

…. Mais petit retour en arrière …. le 17 avril 2014

L’idée du projet a germé en regardant une petite image en première page du « 24heures »

GABO 1ere page 24heures 14-03-2014  « Décès du prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Marquez »

… une image de pas plus de 4 cm. de côté mais un regard qui tirait tout vers lui! Un auteur qui a laissé des traces.

GABO Traces et Regards croises F-Burkha avril-2014

La vida no es la que uno vivió, sino la que uno recuerda y cómo la recuerda para contarla.

 Gabriel García Márquez

Petite phrase qui pourrait se traduire « La vie n’est pas ce que l’on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment l’on s’en souvient pour la raconter ». Elle est le point de départ du projet, une réflexion, sur un parcours de vie où il m’ait difficile de démêler la mémoire de l’imaginaire. Une phrase qui se complète avec celle de Graham Greene « Tout ce que j’oublie devient le compost de ma propre imagination ».

Elle m’a donné envie de raconter une histoire… peut-être mon histoire….

atelier F BURKHA 2014 proyecto MIRADAS

… non avec les mots de l’écrivain mais comme le metteur en scène et ses acteurs: « les pierres »  (voir: https://burkha.me/concept/) et « les regards ». « Qui » de mieux que « le regard d’Alberto Giacometti » pour exprimer le doute de…

ALBERTO Traces et Regards croises F-Burkha avril-2014.jpg

Retour en janvier 2018. Je remonte sur les planches pour jouer « Charles » dans « Frou-Frou les Bains », un rôle de benêt maladroit  avec quelques chants et une des entrées avec une raquette de tennis encastrée sur la tête! En après soirée je vais m’assoir à la table de Gonzague Monney, le compositeur des chants de notre spectacle de 2017 « RÊVE EN BOÎTE »,

GONZAGUE Traces et Regards croises F-Burkha avril-2014   Je lui demande ce qu’il en pense… et si je me lançait dans une carrière de « chanteur lyrique »?!? Il me rétorque, du tac au tac, que je pourrai aussi bien me lancer dans une carrière de tennisman!    De grands espoirs brisés net…

D’où l’idée de remonter sur scène en restant dans mon domaine – les Arts plastiques.

Retour du projet de mise en scène débuté en 2014. Avec des acteurs de pierre de bois et de pigments.

01 TRACES ET REGARDS CROISES F-Burkha 05-03-2018

Des acteurs plus dociles

Merci à Philippe de se laisser guider au dictat du plasticien improvisé metteur en scène.

PHILIPPE Traces et Regards croises F-Burkha 2018

« Un regard c’est comme un miroir sans tain. Deux images s’y confondent – Celle qui vous regarde et celle qui vous révèle. » Je me sers de la deuxième pour raconter « mon » histoire.ELLA Traces et Regards croises F-Burkha mars-2018

CHERCHE UNE SCÈNE…

Pour présenter une « pièce » statique: « Traces et Regards croisés »

Seul le spectateur se déplacera entre les regards croisés des « acteurs »… et y laissera, peut-être, ça trace…

esquisse installation Traces et Regards croises F-Burkha 10-03-2018

Traces et troupe d’ARGILe!

 

Remonter sur scène en 2019

Mais pour commencer je doit terminer un première trace, une ligne…

projet Logo ARGIL F-burkha 09-02-2018

projet Logo ARGIL F-burkha 11-02-2018

…maquette pour le projet de logo de la troupe d’ARGIL.

projet Logo ARGIL Arnaud F-burkha 11-02-2018

 

PORTRAITS, une page de plus dans le livre…

PORTRAITS 19 Cathy-frederic F-BURKHA 2018

Une page de plus a été ajoutée au livre du théâtre d’Orzens. (Installation intérieure)

Les portraits sont réalisés sur des planches de chêne. La technique est expliquée sur la page: « PEINTURE-SCULPTURE ou VOLUME/ILLUSION – VOLUME/RÉEL »

01 PAGE FROU-FROU-LES-BAINS F-Burkha Orzens janv 2018

Je réalise ses planches sur commande. Le prix est calculé en fonction du nombre de visages et de mains. Votre portait les mains dans les poches, c’est moins cher! – Pour passer commande: contact

A bientôt à Orzens