MANDORLE ( …autour d’un trou de mémoire )

Le départ de cette installation est le « recyclage » d’une sculpture d’étude (marbre Cristalina, 1995) réalisée au retour d’un voyage en Inde; elle fait revenir à la surface* l’histoire d’une rencontre avec un sculpteur… du XIIème siècle!

Ce récit fera partie du projet “Voyager entre deux trous de mémoire” (peintures, sculptures, textes): des mots, une narration, pour relater les voyages, les rencontres; le concret, le conscient… et les trous de mémoire pour exprimer l’inconscient.

L’inspiration c’est peut-être oser lâcher prise. Se laisser tomber dans se trou sans fond, comme le seau que l’on jette dans le puits.

*Puis la corde qui remonte… l’imagination.

À suivre…

« RITUEL, ou le chemin entre deux trous de mémoire » ambre, cuivre, if et érable calciné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :