Quelques heures avant la pluie…

Accepter la patine du temps…

Feuille tombée sur la sculpture en érable « empriente », projet « Voyager entre deux trous de mémoire »

Si certaines sculptures « se forment » en quelques heures, d’autres je les laisse prendre la patine du temps… mais qu’elles soient « terminées » en quelques heures ou quelques années, il faut toujours doser ce « lâcher-prises » pour les laisser « prendre vie »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :